Café de Faune

Vocifératron

Générateur d'imprécations. Une utilisation journalière excessive peut entraîner des troubles schizo-affectifs sans gravité.

Empestez pour l'éternité l'enfant ! Vous m'épuisez depuis que je coasse!!! Mes conspirateurs supplient mon Dieu médical!! Rhaaaa !! La voix poilue prolifère tandis que la prison agonise, Emcimi ! Vous m'épuisez! Mon loup mémorise mon ovipositeur et soudain, mes automatismes abhorrent ma folie!!! Vous chiez depuis que les astres quémandent… idolâtrez mes gardiens injustifiables ! Les gourgandines idolâtrent approximativement mes larmes autant que mes péchés grattent mes chaînes !

Chut ! Beurk ! Papa ! Maman !! Les choses chuchotent… vous priez, les autistes incapables désirent car le châtiment stérile mâche perpétuellement… avalanche ! Avalanche ! Le cerveau fétide agonise!! Les entrailles supplient les embryons fascistes. Je supplie comme les tumeurs!!! Les poils hurlent moins que les innocences vides!!! Sabotez tendrement mon appendice infatigable ! Je quémande ma planète autant que mon cul baise les sacrifices infinis et soudain, chantez ma mère crasseuse !

Je macère. Mon océan désire aux environs de mes douleurs!!! Mon destin rouge absorbe tendrement l'hésitation autant que les péchés désirent ma pieuvre… MÂCHOIRE TOUFFUE ! Mon abîme conchie le fou depuis que mes lèvres abominables supplient mes prisons… yeux ! Yeux ! Ma misère mâche mes idéaux poisseux car j'envie mes certitudes engorgées! Vie ! Silence ! Dieu ! Dieux !! Je m'épuise lentement moins que ma psychose!!! Le crapaud touffu supplie!! Innocences brûlantes ! MORT ! GRRRR !!